Les jours se suivent et se ressemblent en ce moment.

Ma petite famille et moi allons restons confinés. Traitement des photos, musique, lecture, jardinage avec mon petit bout…
Nous en profitons pour revenir à l’essentiel et retrouver les valeurs simples de la famille, de l’échange et du partage. Nous profitons aussi au jardin de la nature, du silence interrompu seulement par le chant des oiseaux et à 20H00 par les applaudissements pour nos soldats du front : les médecins, infirmières, tout le personnel soignant. Reconnaissance immense à eux qu’il ne faudra pas oublier la crise passée.
Je pense aussi au 2ème front, tous ceux qui travaillent tous les jours pour notre alimentation et notre vie quotidienne.

C’est pour les préserver eux, pour sauver aussi vos grands-parents, famille, amis et vous même qu’il faut à tout prix respecter le confinement strict.
Ne sortez que pour faire vos courses ou travailler, limitez au strict minimum les contacts.

Nous aurons bien le temps après cette crise sans précédent, de nous retrouver en famille, de nous promener dans la nature, avec cette si belle planète qui nous aura rappelé qu’elle a besoin de souffler et qu’on arrête de la martyriser.

Nous aurons aussi le plaisir de nous retrouver pour célébrer des moments de bonheur, l’attente ou l’arrivée de bébé, un couple qui se dit « oui » pour la vie, les anniversaires de vos petits bouts….Bref l’essentiel de notre vie familiale, la joie d’agrandir la famille, de partager un moment ensemble.

Je vous souhaite à tous bon courage pour le confinement ou pour ceux qui travaillent. Prenez soin de vous, restez chez vous. Profitez du confinement pour jouer avec vos enfants, les aider dans leurs devoir, faire du jardinage, lire les livres que vous n’avez pas le temps de lire d’habitude, écouter ou jouer de la musique, cuisiner, faire du sport chez vous(plein de vidéos en ligne dispos), ou passer un peu de temps sur mon site, mes pages Facebook ou Instagram:-)

Je vous laisse justement avec les photos d’une magnifique séance famille. Merci à eux pour l’autorisation de publication.